Chez The Hacking Project, il y a une certaine marche à suivre pour être un moussaillon cool, et par conséquent, un super corsaire !

Ce guide abordera les étapes incontournables du moussaillon:  

La semaine d’essai, Les projets (validants ou non), les corrections téléphoniques, le système de joker, les missions, les projets finaux et enfin les endroits où travailler !

TOUT ce qu’il faut savoir quand tu fais THP quoi .


Hello jeunes moussaillons en herbe.

Nous savons qu’en début de formation (et pendant aussi), on vous balance plein plein d’informations que vous devez vite digérer parce que vous n’aurez plus trop le temps de vous attarder sur certains points.

Pour pallier à ça, on a essayé la tactique du “ je balance des infos par ci par là”, petit à petit, progressivement .. et BOUM ! une grosse info ! BIM! une deuxième !


Certains n’apprécient pas trop ce procédé, étant donné que ça demande de la flexibilité (on aime les gens flexibles oui) Attention nous aimons aussi les gens organisés, et c’est pour ça que nos gentils moussaillons vous donnent quelques conseils inspirés de leur expérience.
Souvent, ce sont des choses sur lesquelles ils auraient aimé avoir plus d’éléments d’information. Alors lisez bien attentivement .


La semaine d’essai :

La semaine d’essai est un avant goût de ce qui vous attend durant la formation. Un conseil reste unanime de la part des moussaillons, c’est de ne pas faire la semaine d’essai sérieusement, surtout si vous n’avez jamais touché au code et que vous avez 0 notion, il est sage de s’investir dès cette semaine.

Certains y arriveront beaucoup plus facilement car ils ont déjà mis la main à la pâte. Pour les néophytes, ne vous laissez pas submerger par la difficulté de certains exercices, il est parfois impossible de tout finir, et on ne vous demande pas d’assimiler toutes les notions d’un coup. Sachez que si vous sentez que vous ne avez l’impression de rien assimiler, c’est normal au début (puis vous avez le week-end pour plonger en profondeur sur les points peu ou non compris).

Ça vous permet d’être PRÊT pour la formation car si vous pensez que le semaine d’essai est très demandant en terme de temps et d’énergie, sachez que la formation est encore plus intense ! Et plus on avance, plus ça se complique, à moins que vous soyez parés (grâce à la semaine d’essai que vous aurez fait sérieusement).

Les TIPS de nos moussaillons:

Salim B (moussaillon de Lyon) : “Le rythme ne sera pas représentatif de la suite de la formation, car il s’intensifie et se complexifie avec les semaines… Be ready !”

Nos moussaillons vous conseillent également de faire les parties “pour aller plus loin” si vous finissez en avance, et seulement après avoir aidé votre équipe.

Attends attends
 

moussaillons ?    Pirates ?  Corsaires ?

wo Wo WO WO keskeucékessa ?

À THP, tu auras remarqué qu’on utilise le champs lexical de de la piraterie.

  • Le moussaillon = un étudiant qui est actuellement chez THP et qui peut devenir corsaire à la suite de la formation et ainsi, récupérer sa caution.
  • Pirate = Un étudiant qui a soit abandonné, ou qui avait d’autres priorités et a décidé de ne plus rendre les projets validants. La plupart de nos pirates choisissent de l’être parce que la vie d’un moussaillon bah … C’est pas facile ! Ou ils le deviennent  tout simplement parce qu’ils n’ont pas jugé nécessaire de continuer sous ce statut, et veulent avancer à leur rythme. Nos pirates restent quand même jusqu’au bout, la plupart vont jusqu’aux projets finaux, ce sont des pirates d’honneur <3 ! Mais il ne peuvent pas être corsaires.
  • Le corsaire = C’est un moussaillon qui a percé lol. Un moussaillon qui a respecté ses délais, qui a rendu ses projets validants à temps, qui a fait sa mission, qui a fait un projet final au niveau attendu. Et tout ça , sans perdre ses 3 jokers <3

le système de joker ❤❤❤

Quand vous commencez la formation, vous avez 3 jokers.
Vous en perdez un quand:

  • Vous n’avez pas soumis un projet (⚠️ Attention, quand vous faites un projet en équipe ou en pair prog’, vous devez quand même, chacun soumettre le même lien sur votre dashboard!)
  • Votre projet n’était pas au niveau (c’est-à-dire qu’il y a moins de 6 “oui”, sur un barème comptant 15 critères)

  • Vous avez travaillé sur votre reposit après 00h00’
    Les jokers ne sont pas là pour vous pénaliser, autrement on appellerait pas ça des jokers, mais ils sont bien là pour vous permettre de  faire l’impasse sur un projet quand vous aurez des obligations (type entretien pôle emploi) ou quand vous serez malade. Vous perdez également un joker quand le projet n’était pas au niveau
    .

Les Tips de nos moussaillons

Lisa Lou (Montpellier) : “Pour les projets validant, il est facile de perdre un joker parce qu’on a oublié de mettre le lien vers notre repo sur le site de THP… Autant créer son repo et mettre le lien dans la foulée même si le repo est vide au démarrage, non ?!”

Paul R. (Toulouse) “Ne cherchez pas à garder vos jokers à tout prix les jours ou vous risquez d’en perdre si c’est pour ne rien faire les jours où il n’y a rien à rendre. ”


Les projets

Vous aurez quotidiennement  des projets à réaliser. Qu’ils soient validants ou non.

La matinée vous aurez une liste de ressources à étudier, vous enchaînerez ensuite avec un projet qui utilise les notions apprises dans ces ressources. Quand le projet est validant, ça signifie que vous avez un rendu à soumettre le jour-même, avant minuit (vous avez 2 projets validants par semaine) autrement, c’est un projet non validant, donc , pas de rendu à soumettre.

Les TIPS de nos moussaillons:

Yossi C. (moussaillon de Bruxelles)  “Ne restez pas bloqué(e) sur un exercice, il est important de bien gérer son temps les jours de rendu, n’hésitez pas à passer un exercice si vous bloquez trop longtemps dessus. Passer au suivant et revenez plus tard sur l’exercice qui vous pose problème.”

Paul R. (moussaillon de Toulouse) à propos des projets non-validants : “Chiller c’est bien, mais n’oubliez pas d’apprendre ! Certains projets à faire les jours de « chill » sont réutilisés dans la semaine pour des projets validants, donc faîtes-les faîtes-les faîtes-les.”

Alors il y a plusieurs écoles sur comment bien attaquer le projet du jour.
Certains préfèrent passer du temps sur les ressources en prenant le risque de commencer le projet du jour assez tardivement. Passer du temps sur les ressources est assez contre-productif car plus vous plongez dedans, plus vous vous retrouvez submergé(e) par plein d’informations. Puis, vous perdez du temps, ce qui peut être angoissant quand il est déjà 16h et que vous êtes toujours sur les ressources.  . .

Et il y a de ceux qui préfèrent attaquer directement le projet du jour, et revenir ensuite sur les ressources quand ils butent sur une notion. Cette manière de travailler dépend vraiment de votre niveau, si vous estimez avoir un niveau assez moyen, ça vous fera perdre du temps d’attaquer le projet directement, car vous allez passer votre temps à faire le yoyo entre les ressources et le projet.

The best solution? Un juste milieu !

Commencez par lire le projet du jour, à partir de là,  sélectionnez les ressources qui vous semblent les plus pertinentes. Survolez les autres, mais gardez les au chaud pour un prochain projet sait-on jamais 😉.
Certains de nos moussaillons respectent leur programme à la minutes près. Voici un exemple de planing pour les projets validants:

9H/10h: Lire le déroulé de la journée; l’intitulé des ressources et le projet du jour. Là vous comprenez à peu près ce qu’on attend de vous. A partir de là, vous survolez les ressources , et sélectionnez les plus pertinentes au projet. Après avoir étudié les ressources, et bien,  faites une pause ? C’est l’heure de manger il me semble !
13h/14h: vous pouvez attaquer le projet et faire des allers-retours sur les ressources quand vous buterez sur une notion.


N’oubliez surtout pas de soumettre le lien de votre repository sur le formulaire avant 00h00 ! Après 00h00, le formulaire disparaît, et le bot considère que vous n’avez pas rendu de projet, ce qui vous fait perdre un joker (rien ne sert d’envoyer un mp à @Selma le lendemain, je ne pourrai rien y faire. That’s the rule!)

Pour éviter ça, on vous conseille de créer un repo avant même de lire le déroulé de la journée et de soumettre le lien du repo vite dès le matin sur le formulaire.

Comme ça, c’est fait et ça évitera les oublis. Faites-le, car quand vous êtes plongés à fond sur votre projet, il devient très facile d’oublier cette partie super importante, et ça peut être très frustrant d’avoir passé la journée sur un projet, et de perdre un joker sans avoir eu l’occasion d’être corrigé sur votre super projet.

Cet exemple d’organisation de journée est applicable pour un projet validant.
Autrement, le projet ne l’est pas, vous n’avez donc rien à soumettre mais très souvent vous avez passé la matinée à faire des corrections, ce qui change le timing de la journée. Ne passez surtout pas à la trappe les projets non validants, étant donné que certaines notions de ces projets seront abordées dans la semaine. Parfois, vous aurez un projet non validant qui s’étale sur 2 jours, et ce 2ème jour sera validant. Ne vous risquez donc  pas à faire l’impasse sur les projets non validants, surtout dans ce cas précis.

Bon bon bon, je vous parle des corrections depuis un moment, il serait peut-être temps de vous expliquer ce que c’est.


Les corrections

Les corrections téléphoniques font partie du processus d’apprentissage. Le lendemain de chaque projet validant, vous devrez appeler 2 moussaillons pour corriger leur projets (selon un barème de 15 critères) et 2 autres moussaillons vous appelleront pour vous corriger.
Et tout ça, entre 9h et 12h. Soyez prêts !

Les TIPS de nos moussaillons

Nat D. (moussaillon de Nice):  “Ne tombez pas dans les corrections de complaisance au seul motif que le moussaillon que vous avez au bout de la ligne est sympathique : les corrections existent pour vous donner un aperçu concret de ce que vous êtes capable de faire, et procéder à des évaluations fantaisistes ou tronquées n’aidera pas celui que vous corrigez à progresser. C’est en prenant conscience de ses lacunes que l’on évolue.”

Thomas P. (Lille) “pour les corrections, on démarre à 9h (convention mondiale des devs)”

Les avis sont unanimes, soyez disponibles dès 9h pour les corrections, évitez les grasses matinées. Sachez que dès 7h, vous savez qui sont les deux moussaillons que vous corrigez. L’idéal est de s’organiser avec les personnes à corriger et de fixer une horaire avec chacun, et vous faites de même avec ceux qui doivent vous corriger.
Les corrections se terminent à 12h00, si vous ne pointez pas le bout de votre museau avant 11h45, ne vous étonnez pas si on vous ghost. A moins que vous tombiez sur l’abbé moussaillon qui accepte de vous corriger à 11h40.

Pour gagner du temps, pensez à cloner le repo et à remplir la grille de correction avant d’appeler le moussaillon, vous pourrez ainsi vous attarder sur le code de ce dernier, ce qui est bien plus intéressant qu’un simple check au tel du type ‘oui , non, non oui, oui oui  ok fini bisous”
Les correction se font au téléphone bien évidemment. Les corrections écrites ne sont pas valables.

Mais pourquoi au téléphone ?

Parce que c’est cool d’échanger au téléphone. Et si tu es un(e) anxieux(se) du téléphone, dis-toi que c’est le moment parfait pour combattre ça. Si tu continues d’éviter ce moment, ça ne peut que te desservir professionnellement. Tu dis quoi au recruteur qui veut te faire passer un entretien téléphonique? “euh non j’aime pas le téléphone lol, envoyez-moi un e-mail svp bisous ”

En te faisant un peu violence de ce côté là, tu en ressortiras tellement grandi(e) et prêt(e), puis sache que les moussaillons sont toujours très bienveillants, n’oublie pas que vous êtes dans la même galère 😉  Et petit truc sympa, ça créé des liens d’échanger au tel !
Beaucoup d’équipes (pour les projets finaux) sont nées suite à ces échanges téléphoniques, il y en même qui sont partis en voyage ensemble, tout en continuant de coder.

En te faisant un peu violence de ce côté là, tu en ressortiras tellement grandi(e) et prêt(e), puis sache que les moussaillons sont toujours très bienveillants, n’oublie pas que vous êtes dans la même galère 😉  Et petit truc sympa, ça créé des liens d’échanger au tel !
Beaucoup d’équipes (pour les projets finaux) sont nées suite à ces échanges téléphoniques, il y en même qui sont partis en voyage ensemble, tout en continuant de coder. Allez, courage !


les missions  

La mission est une étape obligatoire pour passer corsaire. Vous avez 2 mois pour proposer une mission sur votre dashboard et vous devez l’accomplir avant la fin de votre formation. Je vous invite à lire la page « que proposer en mission » sur votre dashboard.

– Une première mission = vous passez corsaire.
– Une deuxième mission = vous récupérez un joker.

Les TIPS de nos moussaillons

Camille D. (Paris) “Un conseil, ne te prends pas trop le chou avec ça. Si tu as une passion, fonce, c’est peut-être le moment de la faire découvrir à d’autres Moussaillons et/ou Corsaires THP ! Et si tu es comme moi, et que ce qui t’anime dans la vie c’est plutôt d’attendre qu’il se mette à pleuvoir du Chablis, sois au taquet sur Slack, le staff THP lâche de temps en temps des idées de mission, et c’est le premier qui la prend qui la gagne : Welcome to the Hunger Games ! »


Les projets finaux

Les projets finaux commencent les 3 semaines avant la fin de votre session à THP. C’est cette période qui détermine votre capacité à travailler en équipe et à partager correctement  les tâches. Pendant THP, vous vous rendrez vite compte si vous avez plus de facilités en back ou en front. L’idéal serait de composer des équipe selon vos capacités et affinités .

Pour les équipes, vous devez être entre 3 et 5 personnes même si vous commencez la formation à 6, il faudra soit splitter le groupe en deux,  soit changer d’équipe. Sachez que la plupart des groupes changent d’équipe pour l’intérêt du projet, alors n’hésitez pas ! Beaucoup se déplace, et plusieurs groupes de moussaillons ont loué un airbnb durant les projets finaux.

C’est quoi les projets finaux exactement ?

Vous aurez 2 projets finaux à mettre en place

Le premier projet final

Il dure 1 semaine, c’est un site e-commerce factice. Cette semaine servira à tester vos capacités à travailler en groupe, et vous permettra de faire le point sur les erreurs commises, et ainsi éviter de les reproduire pour THE projet final

Le second projet final

Il dure 2 semaines, il est plus important car c’est un réel projet que vous aurez vous-même proposé ou alors un projet d’un autre moussaillon dans lequel vous vous êtes engagé(e). Certain de ces projets finaux finissent par devenir de réelles startups, alors allez-y à fond 🙂


Les endroits où bosser par ville

Nos moussaillons vous ont concocté des guides de survie par ville, vous trouverez dans leur articles les endroits idéaux où travailler 😉.

Paris

Lyon

Bordeaux

Toulouse  

Nice

Montpellier

Lille

Caen

Bruxelles

Rennes


Les POTS 🍺

Les pots = la chose la plus importante chez THP (je rigole un peu. Enfin, pas tant que ça)

Venez aux pots <3

On les organise un mercredi sur deux. Donc 2 fois par mois. C’est une soirée dans un bar à Paris, et on invite les personnes habitant hors de l’île-de-France à faire de même pour rencontrer d’autres moussaillons, corsaires, et passer un peu de temps avec votre parrain/marraine. C’est cool de décompresser un peu et de rencontrer l’équipe 😉

Puis sachez que ces pots servent aussi, lors des projets finaux, à recruter des membres pour votre projet final. Alors soyez là !

Fin du guide . . .