L’après The Hacking Project: Devenir Freelance ?

Chez THP,  les objectifs sont variés, il y a de ceux qui sont là par curiosité, de ceux qui veulent se reconvertir professionnellement, de ceux qui veulent créer leur startup et profitent de la communauté pour monter leur équipe, de ceux qui veulent juste travailler en freelance histoire d’être un peu libre.

Cet article traitera des bonnes pratiques à adopter pour travailler en freelance après The Hacking Project sur les conseils de Miguel.


La Freelance tout le monde en parle mais comment qu’on fait ? Par où commencer ? Qui démarcher ? Parlons-en !

Je vais m’appuyer sur l’expérience de l’un de nos chers corsaires, issu de la session 4 de The Hacking Project : Miguel Sorin. @Jayware sur slack.

C’est lui ⬇️

16174639_939595876176479_7767138870154211618_n.jpg

Miguel a fini la session THP en juin 2018, et a commencé à travailler en freelance le mois d’après. Il ne perd pas de temps ! Et il a raison !
Voici le lien de sa vidéo : https://youtu.be/GhhiYw2CnbE


Euh déjà pour commencer, c’est quoi la freelance ?

Dans freelance, il y a free = libre + lance =  lancer
Donc il faut  tout simplement être libre et se lancer. C’est tout pour moi. Bisou.

serisoulsy

Non plus sérieusement, Travailler en freelance signifie travailler à la prestation. Le freelance ne s’embête pas avec un quelconque employeur, il a besoin de sa petite liberté mais ne veut pas non plus mourir de faim, il travaille donc quand ça le chante, et peut se permettre de choisir une mission qui correspond à ses compétences, voire ses envies quand il a un niveau plus développé.


Par où commencer ?

 

Étape 1

Dans le cas de Miguel, il a d’abord changé son statut en micro-entrepreneur. Pour vous faciliter les choses, on vous conseille d’utiliser shine https://www.shine.fr .
C’est une application gratuite qui vous permet de faire votre statut en 10 minutes. Ils gèrent toute la paperasse pour vous, c’est un truc chiant en moins à faire, n’hésitez pas à économiser de la place dans votre cerveau !


Étape 2

Une fois la paperasse réglée, rendez-vous VISIBLE , ne passez pas inaperçu. Mettez à jour vos compétences acquises à THP sur LinkedIn, et pensez à ajouter tous les anciens de THP. Plus le réseau est grand, plus on vous voit. Dans le cas de Miguel, il a créé son profil LinkedIn en Avril 2018, juste avant la formation, et 3 mois après, il a pu cumuler plus de 500 relations grâce au réseau THP. Il a même ajouté d’autres personnes issues du même type de formation.

Il faut qu’on vous voit, mettez-vous en avant, vous êtes important, le monde a besoin de vous. La république, c’est vous !

addtext_com_MTAwNjI0Mjc4NDE
Après cela, il ne compte plus les propositions de CDI qu’il reçoit, mais ce n’est pas ce que Miguel recherchait, donc pour être ciblé en tant que freelance, il a utilisé une autre plateforme : MALT.fr  qui met en relation les freelances avec des particuliers.


Étape 3

Créer un profil sur Malt.fr
Pour créer un profil tout propre sur Malt, Miguel a tout simplement tapé ruby dans la barre de recherche, on y voit les profils les plus tendances, après avoir checké ces profils, il a fait le sien en s’inspirant des meilleurs. Il a reçu 8 demandes de freelance en 1 mois.

Ce qu’on trouve sur Malt ?

 

  • Une belle photo

Capture d_écran 2018-10-24 à 17.28.23

 

  •  Des tags

Les TAGS, à ne pas négliger, c’est qui vous rend plus visible quant à vos compétences:

Capture d_écran 2018-10-24 à 16.18.57

 

  •  Une liste de ce qu’il peut proposer avec une petite description

Capture d_écran 2018-10-24 à 16.25.49

Comme vous le voyez, pas besoin d’être trop technique sur vos compétences dans la description,  ça permet de recevoir plus de demandes, et ça sera à vous de filtrer en fonction de vos capacités.



Les TIPS de Miguel

 

Le Portfolio

Pour le Portfolio sur Malt.fr , Miguel utilise des screens de son projet final, d’une Landing Page, ainsi qu’un mini CV.
Ce portfolio est important, histoire de montrer au potentiel recruteur ce que vous savez faire concrètement, ça fait plus pro.

Les dernières expériences

Pour la partie expérience, étant donné qu’il n’en avait pas, il a mentionné les deux projets finaux de THP:

  1. Boutique de ventes de photos (le projet photos de chat)
  2. Site d’actu sur le e-sport (son projet final)

C’est un filou notre Miguel.

Les recommandations

Chose importante, les recommandations ! (Servez-vous du réseau THP , ainsi que de votre team  pour vous faire de belles  recommandations en étant explicites sur vos tâches.

Voilà ce que les potos THP peuvent lâcher sur vous, et ça, ça fait chaud au cœur ❤

lespotos

Ne dites pas que vous êtes junior !

Conseil filou de Miguel: Ne jamais mettre sur LinkedIn ou MALT que vous êtes junior ! Vous risquez d’être sous payé et de ne pas être pris au sérieux quant à votre  travail effectué. C’est donc à vous de jauger vous-même de votre niveau pour ne pas accepter des missions beaucoup trop difficiles. Si vous foncez sur un projet beaucoup trop challengeant, vous êtes l’unique responsable de votre témérité ! Si vous voulez vous casser les dents sur un projet qui a l’air un peu chaud du speedo, alors vous pouvez toujours vous arranger avec le particulier pour rallonger la période de la mission, ou/et baisser le montant de la rémunération. C’est quand même risqué ! Je vous conseille d’être sage dans vos débuts.

Quand on lui demande son niveau, Miguel dit simplement qu’il code depuis un an et qu’il a consolidé ses bases avec THP.

afd.jpg_large

C’est important  de savoir ce qu’on vaut sachant que sur MALT, vous êtes payé(e)s après avoir fait la mission, si le travail est mal fait, l’employeur  peut choisir de vous sous payer ou simplement ne pas vous payer, et pire que ça: il peut  laisser une mauvaise note sur votre profil, et au revoir les missions et la malt money 💵.  Donc ne foncez pas dans le mur en acceptant une mission beaucoup trop high level pour vous !
Soyez conscient de votre niveau !

Sur votre profil, mettez comme localisation: Paris

Miguel est de Poitiers, pourtant il a bien mis Paris sur son profil, car c’est bien la ville où tout se passe déso pas déso ¯\_(ツ)_/¯ ! Puis, sur Malt.fr,   la plupart des missions sont en remote, donc pas d’inquiétude pour ça.

FB5IGMg
Si vous êtes amené(e) à vous déplacer, vous pouvez toujours vous arranger avec votre recruteur pour le logement.

 

Démarcher des particuliers

Vous ne le saurez jamais si vous ne le demandez pas, beaucoup de commerces adoreraient avoir un petit site vitrine, voire une simple Landing Page, alors n’hésitez pas à proposer vos services !  (phoning, mailing, porte-à-porte)

 

C’est la fin des tips de Miguel le filou

 

Après THP, il faut absolument que vous continuez à coder, ne perdez pas la main 😉.
Les missions en freelance sont un bon moyen de continuer de pratiquer.
Miguel a eu deux missions en freelance.  L’une pour une application shopify et l’autre pour un bot messenger. Il explique en détail ces deux expériences dans sa vidéo, je vous laisse la visionner: https://youtu.be/GhhiYw2CnbE

J’espère que cet article vous aura apporté quelques éléments quant aux bonnes pratiques pour se lancer en freelance !

 

Selma
The Hacking Project

logo.png

2 commentaires

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s